n° 30 - John Brinckerhoff Jackson

 
 
John Brinckerhoff Jackson (1909-1996), historien et théoricien américain du paysage, a incarné un courant de pensée qui, sans renier la place essentielle des lectures esthétiques des paysages, a tenté de les relier à d'autres perspectives : l'action, la pratique, la vie des gens, l'histoire du droit et des formes de gouvernement politique, le renouvellement des modes d'occupation des sols dans le monde rural comme dans le monde urbain. Les paysages, pour J. B. Jackson, doivent être envisagés, vus et lus comme des documents dans lesquels l'histoire des sociétés s'est traduite, et non pensés comme séparés de la vie ordinaire, comme des objets exceptionnels. Ils font partie de l'existence humaine, individuelle et collective, à laquelle ils fournissent une organisation spatiale tout autant qu'un visage et une sorte d'identité.

Cette façon de mettre en relation les paysages avec les univers de la pratique humaine et de l'histoire, caractéristique de l'œuvre de J. B. Jackson, fournit des éléments décisifs pour l'approfondissement des enjeux théoriques et pratiques de notre temps ; un guide éclairant pour les réflexions sur le projet de paysage.
 
 
 
 
Couv carnets paysage 30