Présentation de l’APR Côte Sud Chalonnaise aux élus et représentants d’ERDF

 
 

Le 20 avril 2016, Morgane BRAOUEZEC, Alice STEVENS et Steve WALKER ont présenté devant les maires et élus de la communauté de communes de la Sud Côte Chalonnaise (CCSCC), en présence du Sous-Préfet de Chalon-sur-Saône, leurs travaux proposant d'inventer paysages de la transition énergétique sur le territoire. Cet évènement clôture le projet mené dans le cadre de l'Atelier Pédagogique Régional (APR), exercice de préprofessionnalisation de fin de cursus des paysagistes DPLG à Versailles. La Chaire paysage et énergie a accompagné cet atelier depuis sa création, fruit de la rencontre entre l'Agence d'Urbanisme Sud Bourgogne (AUSB), ERDF et la CCSCC.

L'accueil par les personnalités locales, M. Roger BERTRAND, maire de la commune, M. Daniel DUPPLESSIS, Président de la communauté de communes et Mme Anne-Michèle DONNET, directrice de l'AUSB, a souligné les conditions de construction du projet territorial dans lesquelles s'étaient déroulé l'atelier. La CCSCC, labellisée territoire à énergie positive, a notamment été récemment désignée lauréate de la démarche TEP-CV du ministère de l'environnement. M. Michel DERDEVET, secrétaire général et membre du directoire d'ERDF, a exposé que si la smart city permet d'entrevoir le futur des quelques métropoles de France, les territoires ruraux doivent aussi se doter d'outils pour penser l'avenir ; le paysage en est un pour éviter la fracture énergétique.

 
 
 
 
ccscc1

Les étudiants annoncent la transition énergétique et paysagère de la CCSCC.
 
 
 
 

Lors de leur présentation, les étudiants ont défini les grands ensembles paysagers et ont synthétisé l'existant énergétique du territoire. « Se donner envie sur tout, ne se censurer sur rien » ; telle est l'approche de Morgane, Alice et Steve, qui ont évalué les potentiels en production d'énergie renouvelable et spatialisent les courants aériens, les potentiels bois bocage ou forêt, en hydroélectricités, en énergie solaire ou encore en méthanisation. Des outils comme les cahiers d'orientation suivant les unités de paysage sont mis à disposition des élus. La présentation a permis de montrer l'application concrète de ces potentiels sur trois sites laboratoires, en lien aux ambiances et cadres de vie : la chaudière bois fait place publique, apparaissent des zones d'artisanat de l'énergie et la voie verte invite à s'arrêter le long des marchés de producteurs locaux ou à découvrir le talus solaire le long des voies SNCF.

 
 
 
 
Presentation_CCSCC_table_ronde

Une table ronde de paysagistes, d'énergéticiens et d'élus.
 
 
 
 

Les étudiants, MM. DUPLESSIS et DERDEVET et Mme DONNET ont été rejoints par Mme Claire LAUBIE, paysagiste DPLG encadrante de cet APR, et par M. Bertrand FOLLEA, paysagiste DPLG et responsable de la Chaire paysage et énergie. Interpellée par l'assemblée, la table ronde finale a discuté des freins et leviers financiers ou réglementaires en vue de la réalisation des projets. L'intérêt du paysage a été souligné de nouveau : c'est un préalable à l'élaboration de projet de territoire et les paysagistes et énergéticiens ont tout à gagner à travailler ensemble. ERDF a renouvelé sa volonté de travailler avec l'ENSP sur les liens paysage et énergie.

Les panneaux, carnets et films, productions des étudiants associées à cette présentation, ont prolongé les échanges animés des 80 participants présents ce jour-là à la Maison du Terroir de Genouilly. L'enthousiasme est bien au rendez-vous, les élus et les professionnels ont félicité les étudiants.