Ateliers pédagogiques régionaux

 
 

Les ateliers pédagogiques régionaux « paysage et énergie »

En collaboration avec ses partenaires, des « ateliers pédagogiques régionaux » (APR) consacrés au thème « Paysage et Énergie » ont été mis sur pied par la Chaire de 2015 à 2019. L’ensemble offrait une riche matière à réflexion, alimentant aussi bien les thèmes et méthodes en matière de pédagogie qu’en matière professionnelle, pour les maîtres d’ouvrage et les maîtres d’œuvre.

L’atelier pédagogique fait partie integrante de la formation de paysagiste concepteur de l’ENSP. Il intervient en dernière année de formation. L’atelier permet de se situer au cœur des problématiques professionnelles et d’identifier les réalités d’un terrain (physiques, biologiques, sociales, culturelles). En équipe, les étudiants agissent en toute autonomie et sont missionnés pour répondre à une commande formulée par les partenaires de l’ENSP tout en établissant un dialogue et des débats sur les problématiques et enjeux paysagers du futur en rapport avec le sujet proposé.

 
Chaque groupe est encadré par un professionnel et réalise sa mission en lien direct avec le partenaire. Des séances collectives en présence des encadrants ponctuent l’exercice.
Une période de six mois est dédiée à la réponse à la commande formulée par le partenaire. Les rendus ont lieu en fin d’année auprès du partenaire.

 
 
 
 

2016

 
 
 
 

Désirs et inventions des paysages de la transition énergétique : de la communauté de communes sud côte chalonnaise

Perspective Chaudière bois CC Côte Sud Chalonnaise_M. Braouezec, A. Stevens, S. Walker 2016 APR ENSP

Dans le cadre d’un atelier pédagogique régional (APR), L’École nationale supérieure de Paysage de Versailles (ENSP) pour cette année 2015-2016 propose à ses étudiants un sujet innovant inscrit dans des problématiques contemporaines de notre société autour du thème suivant : «Plan de paysage de la transition énergétique pour la croissance verte de la communauté de communes Sud Côte Chalonnaise (c.c.S.c.c.)». Cet APR est un partenariat inédit et novateur entre une entreprise privée de service public : ERDF, qui finance et soutient l’étude ainsi que l’Agence d’Urbanisme Sud Bourgogne (AUSB), un partenaire relais entre les étudiants et le Territoire à Énergie positives (TEPOS) et Territoire pour la Croissance Verte (TEPCV) de la
c.c.S.c.c. Ces entités et compétences ont été mises en relation grâce à la mobilisation de la Chaire Énergie et Paysage de l’ENSP qui développent des axes de créations autour des Paysages et des problématiques énergétiques de l’époque.
 
 
 
 
 

La traversé de l'île aux cendres : au confluent de l'Orne et de la Moselle

Vue projet

La centrale de Richemont, étendue sur 55 ha, alimentait les hauts fourneaux du secteur. Elle fonctionnait au gaz et au charbon. Il y avait un parc à charbon et un parc à cendre. Elle est en déconstruction : cheminées et gazoduc démontés, parc à cendre végétalisé, ...
 
 
 
 
 

Gestions et dynamiques spontanées

de l’archéologie des lignes électriques à la conquête des franges urbaines : Projets à Plaisir et Porcheville (yvelines)



Comment concevoir un aménagement répondant aux besoins de la population francilienne qui favorise le maintien et le développement d’une biodiversité et qui valorise les emprises de lignes électriques ?
 
 
 
 
 

Une pierre deux coups : interconnexion France-Suisse

RTE souhaite augmenter la capacité de la ligne actuelle d’interconnexion France-Suisse de 225 kV à 400 kV. Comment aider RTE à la prise de décision quant à la faisabilité de ce projet ? Quelle vision peut-on apporter à RTE en tant que paysagiste sur une ligne à haute tension, et à son évolution?
 
 
 
 
 

Entre Cruas et Meysse: une centrale nucléaire et un paysage : Orienter un futur

Projection Centrale de Cruas_ J. Brightman, S. Crabié, I. Elkatrani, C. Lupiac, A. Massardier

Comment valoriser la centrale nucléaire de Cruas-Meysse dans son territoire? : C’est la question que se pose actuellement la centrale nucléaire, acteur majeur dans la vallée du Rhône, qui atteint ses trente ans d’existence et s’interroge sur son image. Par notre travail, nous élargirions cette réfléxion et répondrons ainsi aux questions suivantes: Qu’est ce qui fait la singularité du paysage entre Meysse et Cruas? Qu’est-il essentiel de maintenir pour préserver la théâtralité de ce paysage?
 
 
 
 
 

Voir au delà des lignes

Proposition d'aménagement sous ligne, Courcelles _  J. Di Stefano, M. Nacéri, S. Wotus APR RTE Nord 2016

Entre Lille et Arras, le Réseau de Transport d’Electricité (Rte) mène un projet de reconstruction d’une ligne électrique à très haute tension. Situé entre les postes d’Avelin et de Gavrelle, ce projet est l’opportunité d’étudier l’implantation de pylônes innovants dans un paysage
 
 
 
 
 

2017

 
 
 
 

Grand paris : le paysage de l’énergie en ville. Le cas du poste électrique à Charenton

Des sites à fort potentiel écologique ont été identifiés par le Conseil Général des Yvelines dans la vallée de la Seine, afin de constituer des réserves de compensation cohérentes avec la Trame Verte et Bleue d'Île-de-France. Certains de ces sites sont surplombés par des lignes THT. L'objectif de cet atelier est de proposer un aménagement d'emprises de lignes électriques dans le but de restaurer un corridor à vocation écologique, paysagère et récréative pour les habitants.
 
 
 
 
 

Fabrication d’un nouveau paysage énergétique : étude des effets des éoliennes sur le paysage et esquisse d’un mix énergétique : Communauté de Communes du Haut-Pays du Montreuillois

APR_Fruges

Comment l’approche paysagère permet-elle de valoriser et de pousser plus loin la question de la transition énergétique sur un territoire éolien? Comment sert-elle les projets de densification des énergies renouvelables, dans leur réalisation comme dans leur appropriation par la population?
 
 
 
 
 

Le pays de retz La transition écologique : questionner les représentations et exciter les imaginaires

APR_Pays de Retz

En quoi les paysages du Pays de Retz sont-ils d’ores et déjà les témoins du changement climatique ? Quels sont les effets déjà avérés sur le site? Comment le paysage peut il accompagner la mutation ?

Quatre sites emblématiques aux problématiques différentes, représentatifs de la richesse des caractères du territoire, sont les moteurs de réflexion sur l’adaptation des paysages aux changements climatiques. 

 
 
 
 
 

Concilier une infrastructure électrique et un paysage exceptionnel. La chaîne des Puys et la Faille de Limagne, un ensemble tectono-volcanique candidat à l’UNESCO

APR_Chaine des Puys

Cet atelier s’inscrit dans le cadre de la candidature de l’ensemble tectono-volcanique de la Chaîne des Puys et de la faille de Limagne à la liste du Patrimoine Mondial de l’Unesco. Ce territoire a déjà fait l’objet de plusieurs classements qui favorisent sa protection et sa gestion. 
La présence d’infrastructures électriques sur le site questionne. Qualifiés de « points noirs », le poste électrique d’Enval, et les lignes au départ de celui-ci, localisés au pied du Puy de Dôme, ont été explicitement qualifiés dans le plan de gestion du dossier de candidature comme des points à mieux insérer dans le paysage. 
 
 
 
 
 

Marnage : évolution des paysages du lac de Vouglans, de la rivière à la retenue d'eau



Depuis sa mise en service dans les années 60, le lac de Vouglans a très vite révélé un potentiel pour les activités liées au nautisme, à la pêche ou bien encore pour  la randonnée. Des installations et des aménagements ont permis le développement de  certaines parties de ses rives, mais ont peu évolué depuis.
 
 
 
 
 
L'atelier propose une méthodologie participative grâce à des ateliers-débats conviant les acteurs du territoire Autunois-Morvan pour imaginer le mix énergétique local.
 
 
 
 
 

2018

 
 
 
 

Nantes métropole Réinventer la ville énergie : le cas du poste électrique de saint joseph de porterie



L’étude propose de penser l‘intégration du poste existant de Saint-Joseph de Porterie à Nantes dans un environnement urbain qui se densifie et va évoluer.
 
 
 
 
 

L’après centrale de Brennilis : Quel projet engager pour une réinvention du territoire ?



La centrale nucléaire de Brennilis, à l’arrêt depuis 1985, constitue aujourd’hui une vitrine du démantèlement en France. EDF déposera mi-2018 une demande d’autorisation de démantèlement complet du « bloc réacteur », visant une fin de déconstruction en 2032. Dans cette perspective, une enquête publique interrogeant la relation entre le projet de déconstruction et le territoire est à venir (2019). Quel projet mettre en place pour le paysage post-centrale ?
 
 
 
 
 

Confrontation entre une infrastructure et son paysage. Le territoire de la ligne THT Tavel-Carros mis à mal par l’extension urbain



Cette étude vise à approcher le paysage de l’énergie sous l’angle du paysagiste et cela à différentes échelles, de la plus large à la plus précise. L’objet de l’étude se porte sur des éléments techniques majeurs dans le chemin de l’énergie : les postes de transformation électrique déjà présents au sein du Grand Paris. La problématique est la suivante : comment intégrer de tels objets mono-spécifiques dans des tissus urbains denses? Comment l’énergie peut-elle participer à la qualité du paysage urbain?
 
 
 
 
 

Quelle croissance verte et durable pour vivre en Creuse? Expérimentation d'une méthodologie participative pour engager un projet de territoire

L’Atelier Pédagogique Régional commandé conjointement par la Direction Départementale de la Creuse et par le ministère de la Transition écologique et solidaire, s’intéressait de premier abord à la transition énergétique dans le département par le biais des territoires lauréats TEPCV en Creuse. Par la coïncidence du calendrier, nous avons débuté cet APR en même temps que le gouvernement lançait « le plan particulier pour la Creuse », visant à faire du département un laboratoire pour les territoires
« hyper-ruraux ».
 
 
 
 
 

2019

 
 
 
 

Mise en ruine la centrale nucléaire du Bugey dans 100 ans

APR_2019_Bugey

Dans la perspective des grands questionnements liés au démantèlement du parc nucléaire français vieillissant, l’objectif de cet Atelier Pédagogique Régional est d’explorer, à travers le site du Bugey, comment le regard paysagiste peut nourrir la réflexion d’EDF quant à l’avenir de ses sites de production. L’enjeu de l’APR est notamment de réfléchir aux évolutions futures des sites
nucléaires par rapport à leurs implications territoriales et paysagères.
 
 
 
 

Transforma(C)teur d’une reliance fertile

APR_2020_Paris

Quel rôle, quelle forme et quelles fonctions doit-on donner au poste Rte de Romainville dans un contexte urbain renouvelé et un contexte sociétal de transition écologique et énergétique ?
 
 
 
 
 

Du parc solaire, au projet de paysage pour le territoire de la Provence verte

APR_2019_Solaire