Voir la Terre. Six essais sur le paysage et la géographie

 
 

Jean-Marc Besse
2000, 168 p.

À la différence de ce qu'on observe dans des pays tels que les Etats-Unis, la Grande-Bretagne ou l'Italie, il y a encore peu, aujourd'hui, en France, d'ouvrages qui envisagent le concept de paysage dans son histoire et ses différentes formulations. Les six essais qui composent ce livre, bien qu'évoquant des auteurs et des situations très divers (Pétrarque, Goethe, Péguy, la géographie,la peinture, la phénoménologie...), se rassemblent autour d'une unique question, qui constitue pour ainsi dire la cohérence interne du recueil. Cette question, cependant, est moins adressée au paysage que posée à partir de lui, suscitée par l'expérience vivante qui en est faite, ainsi que par les diverses représentations artistiques, scientifiques ou spirituelles, dont il est l'objet. Ainsi, l'intérêt et l'enjeu que peut représenter une lecture de la lettre dans laquelle Pétrarque évoque son ascension du mont Ventoux, du récit par Goethe de son voyage en Italie, ou de la description du paysage français par Vidal de la Blache, reposent essentiellement dans le fait qu'à chaque fois la rencontre effective du paysage y apparaît comme la mise à l'épreuve et parfois le bouleversement d'une attente perceptive, d'une catégorie de pensée, ou d'une habitude d'écriture. Sans prétendre offrir une synthèse complète, ce livre propose un chemin à travers différentes conceptions du paysage depuis la Renaissance, dans les domaines de la littérature, de l'art ou de la science. Sa question principale est la suivante : le paysage a-t-il encore aujourd'hui quelque chose à dire ? Et quoi ? Que nous apprend-il de nous et du monde ?
 
 
 
 

Viewing Earth. Six Essays on Landscape and Geography

Unlike the United States, Great Britain or Italy, there are still few French approaches to the concept of landscape and its history and different formulations. The six essays in this book emanate from a broad diversity of authors and situations (Petrarch, Goethe, Péguy, geography, painting, phenomenology, etc). The internal coherence of the collection comes from its analysis not of the landscape but of the questions surrounding landscape, arising from the lived experience of landscapes, and the artistic, scientific or spiritual representations of them. Petrarch's letter evoking his ascension of Mount Ventoux, Goethe's accounts of his journey to Italy, or Vidal de la Blache's descriptions of the French landscape all provide important insights, revealing how encounters with the landscape test and sometimes disrupt perceptive expectations, categories of thought, or habits of writing. There are no claims to a complete synthesis here; instead the book leads us through different visions of the landscape since the Renaissance, in the areas of literature, art and science. The questions it sets out to answer are: does the landscape still have something to say today? If so, what? And how does this inform us about ourselves and the world around us?
 
 
 
 
voir la terre