Les stagiaires de formation continue exposent
leurs projets au Château d'Andlau ce week-end

12 juin 2013

 
 

Andlau, Bas-Rhin (67) - les 21, 22 et 23 juin

Le château d'Andlau et son aménagement paysager présenté aux journées de la Fédération Régionale des Métiers d'Art

La 10e édition de l'exposition Au coeur du patrimoine, les métiers d'art, se déroulera à Andlau les 21, 22 et 23 juin 2013. Ce rendez-vous rassemble des professionnels des métiers d'art et des associations de sauvegarde du patrimoine et de ses techniques.

L'association du Château d'Andlau présentera à cette occasion le travail des étudiants en formation continue à l'École nationale supérieure de paysage de Versailles.

 
 
 
 
Ana Morales Château d'Andlau Axono
 
 
 
 

Aménagement paysager autour d'un château en ruine

En effet, depuis septembre 2012, un travail sur l'aménagement paysager à l'intérieur et autour du château d'Andlau a été initié avec la formation de Conception de jardin dans le paysage de l'École nationale supérieure de paysage de Versailles.

La question de l'aménagement paysager autour des châteaux forts en ruine en Alsace est rarement posée. L'urgence de l'action porte plus sur la consolidation des pierres. Le château d'Andlau se voit de loin et de tout près. Il est un peu "étouffé" par la nature, selon l'expression des étudiants lorsqu'ils ont découvert le site. L'association des Amis du Château d'Andlau a donc sollicité l'ENSP pour engager une réflexion paysagère avec l'aide du service de formation continue.

 
 
 
 

Former des concepteurs de jardin

En seconde année : une mise en situation professionnelle

La formation de Conception de jardin dans le paysage a pour finalité de former sur deux ans de futurs maîtres d'oeuvre dans l'art des jardins et des concepteurs aguerris à la démarche de projet, capables de développer une pensée du paysage issue du  diagnostic de site et de son contexte, par l'expérimentation tout au long des phases du projet. Ces maîtres d'oeuvre participent par la suite autant à la réalisation de jardins privés qu'à des concours ayant comme vocation l'expression du jardinage (Chaumont-sur-Loire, Bilbao, Genève...).

La deuxième année de formation favorise l'expérimentation. C'est une confrontation personnelle avec l'approche culturelle de ce métier par la conception d'un jardin dans son paysage pour un maître d'ouvrage privé. L'ENSP choisit des sites qui permettent d'aborder les problématiques propres au jardin et son rapport au paysage et des maîtres d'ouvrage impliqués qui participent aux ateliers et rendu au cours de l'année.

 
 
 
 

Deux sites de projet sur l'année 2012-2013 pour les stagiaires en deuxième année de Conception de jardin dans le paysage

En 2013, deux sites ont été retenus : un dans le Perche, la Vallée 70, et celui d'Andlau. Le second, un site remarquable situé près de Strasbourg, est un château fort sur son promontoire (1 ha) au milieu d'une forêt vosgienne qui fait l'objet d'une réhabilitation depuis dix ans. Les stagiaires ont tenté de répondre au questionnement de son propriétaire M. Guillaume d'Andlau :

  • Que faire de ce paysage ? Que faire de cette végétation qui aujourd'hui encercle tout le château et occupe les douves ?
  • Comment inscrire ce château dans un contexte jardinier sans en faire un jardin au sens imagé du terme ?

Les projets des huit stagiaires apportent des réponses variées aux diverses problématiques (patrimoniale, jardinière, urbaine, architecturale, de paysage, économique, touristique, écologique, forestière...) que recouvrent ces différentes questions tout en proposant des espaces de qualité et de rêve.