Introduction aux notions de paysage

 
 

Objectif

Le paysage : un terme usuel mais que signifie-t-il exactement ? Souvent inscrit par défaut dans les codes environnementaux, le paysage conserve son indépendance. Dans cette formation, il ne s’agit pas d’aborder le processus de projet de paysage mais d’en connaître le métier, d’en montrer les différentes façons de l’aborder depuis les atlas jusqu’aux documents d’urbanisme, de le définir, d’en mesurer le sens.

 
 
 

Public

Professionnels, amateurs avisés, maîtres d’ouvrage (élu, technicien, etc. ) souvent confrontés au volet paysage mais n’ayant pas les connaissances suffisantes pour y donner tout son sens.
 
 
 
 

Débouchés

Formation complémentaire dans le cadre de la Validation des acquis de l’expérience.
Échelle du grand paysage et du paysage local.

 
 
 

Points clés du programme

  • L’analyse inventive du paysage (vingt heures) : structures, unités, entités, il s’agit d’expliciter ces différents termes d’approche et de caractérisation des paysages, d’en montrer les différents modes de représentation et d’exploitation (atlas, trame verte, etc.) par les paysagistes, l’état de la recherche sur ce terme, de l’état de la pratique au quotidien ;
  • L’intervention sur le grand paysage (vingt heures) : L’échelle de la supra territorialité où le document clef est l’atlas. L’étude du paysage à grande échelle, méthode et approche. Déclinaison en trame verte, en schéma directeur, etc. ; 
  • Les projets du paysage local : l’apprentissage du diagnostic de paysage en situation de maîtrise d’œuvre paysagère, de maîtrise d’ouvrage, les outils de la sensibilisation à la prospective paysagère (chartes paysagères pluricommunales et études urbaines).
 
 
 
 

Domaines de compétence

  • Diagnostic de paysage à grande échelle et à l’échelle local ;
  • Approche technique et sensible ;
  • Approche juridique et réglementaire ;
  • L’approche sociale, la fréquentation.
 
 
 

Responsable

Etienne Bertrand.
 
 
 
 

Intervenant(s)

  • Pierre Donadieu, professeur titulaire ENSP ;
  • Yves Darcourt-Lezat, sociologue, ingénieur, diplômé de l’Institut d’études politiques
    de Paris ;
  • Sonia Keravel, paysagiste DPLG, chargé de mission à l’Institut d’aménagement et d’urbanisation de la région Ile-de-France ;
  • Christian Haïssat, ingénieur territorial, (direction des Parcs et Forêts du Syndicat d’agglomération nouvelle du Val-Maubuée) ;
  • Philippe Hilaire, paysagiste DPLG ;
  • Jérôme Lasseron, juriste, développement durable (Service l’aménagement de l’urbanisme et des études, DDE 60) ;
  • Alain Mazas, paysagiste DPLG.
 
 
 
 

Droits d'inscription

Tarifs applicables pour l'année 2017-2018 :

2459 €* pour les personnes prises en charge par un organisme, une entreprise, une société, etc.
1639 € pour les personnes non prises en charge. 

* Ces tarifs correspondent au coût pédagogique.

 
 
 
 

S'inscrire

Téléchargez le bulletin d'inscription ci-dessous à
  • imprimer,
  • compléter,
  • signer,
  • envoyer (ou déposer) accompagné d'un chèque (dont le montant correspond à 10 % des droits d'inscription) à
ENSP - Formation continue
Secrétariat
10, rue du Maréchal-Joffre, 78000 Versailles.
Le chèque doit être libellé à l'ordre de Monsieur l'agent comptable de l'ENSP.

NB : Toute inscription aux formations ne sera prise en compte qu'à réception du bulletin d'inscription accompagné d'un chèque de 10 % du montant total des droits d'inscription.
 
 
 
 
M8_cr__tes_luchonnais_1
 
 
 
 

Calendrier

Ce module est décomposé en trois volets de vingt heures d’enseignement distinct.
Les journées se répartissent entre l’exposé théorique et la mise en pratique par l’analyse de cas concrets et d’ateliers de pratique.