Un espace public dans la ville

 
 

Projet

 
 
 
 

Coordinateurs

 
 
 
 

Objectifs

L’atelier aborde la notion d’espace ouvert dans la ville pour proposer une hypothèse de transformation du lieu en ayant comme fondement du projet la redéfinition de son sol.
La réorganisation d’un espace public défini par un cadre urbain constitué et des tracés viaires existants posent plusieurs enjeux :
  • Comprendre l’échelle du lieu, son rapport au construit et à sa construction (l’histoire urbaine de l’après-guerre à Paris).
  • Inscrire la place dans l’enchaînement des espaces publics du quartier.
  • Traiter le sol sans se limiter au dessin de sa surface (travail de nivellement, fondation, calepinage).
  • Qualifier les usages et gérer les contraintes de l’espace urbain.
  • S’intéresser aux statuts des espaces existants et projetés, ainsi qu’à leurs possibles appropriations.
 
 
 
 

Contenu

L'étudiant tente de comprendre en terme de pleins et de vides comment fonctionne le site, ce qui détermine son échelle et comment la surface de la place (en réalité une épaisseur de sol dont la microtopographie est variable à l'échelle du piéton) est ‘habitée', traversée ou, au contraire, niée, par un travail en coupe et en maquette.
Il identifie en quoi le sol, son nivellement et sa matérialité participent au dessin de l'espace urbain. Il comprend les contraintes imposées par le site, en particulier la voirie et la circulation et interroge les notions d'usage et statuts des différents espaces.
La base du travail de l'atelier se construira sur l'observation attentive de ces aspects (de jour comme de nuit), l'identification de potentiels de transformation sur le site, afin d'en proposer une reformulation inventive.
L'étudiant définit des orientations de projets et les expérimente au travers d'un travail en coupe, maquette et croquis. Il propose un nouveau dispositif spatial à différentes échelles :
  • à l'échelle du quartier : il inscrit son projet dans un ensemble cohérent (éch. 1/5000e au 1/2000e),
  • à l'échelle de la place : il s'attarde sur la maîtrise d'oeuvre du projet. Il détermine les pentes et fils d'eau, définit le traitement de sa surface, la nature et le traitement des matériaux, leur assemblage et calepinage (éch. 1/500e et 1/200e) et son enchaînement aux espaces contigus (éch. 1/1000e).
Cet atelier est itératif avec les enseignements de « lecture urbaine » durant le premier temps d'atelier et avec le TD de technique « sols et chaussées » durant le deuxième temps. Les enseignements et enseignants sont liés pour la réalisation de ce module sur l'espace public vu comme paysage.
 
 
 
 

Modalités pédagogiques



Espace public dans la ville
 
 
 
 

Modalités d'évaluation

Évaluation individuelle à l'aide d'une grille de 5 critères.