Installer une lisière

 
 

Écologie : génie paysager, art des jardins, phytodynamique, arboristerie, etc.

 
 
 
 

Coordinateurs

 
 
 
 

Intervenants

Olivier Jacqmin
François Roumet

 
 
 
 

Objectifs

Acquérir des outils pratiques et théoriques pour concevoir et décrire la plantation et la conduite initiale d'une lisière arbustive, entre un couvert (ou une paroi bâtie) et un espace découvert, au service d'un projet de paysage. Raisonner et simuler sur 15 ans le développement d'une communauté de plantes soumise au jeu combiné des comportements spatio-temporels, de la concurrence et des conduites jardinières.
 
 
 
 

Contenu

  • Relevés de structures végétales (2 x 2 j) : L'une au moins des deux paires de journées concerne le territoire de l'atelier 7, dont elle contribue à « l'état des lieux ». Le 1er jour, par trinômes, inventaire en plan et en coupe à grande échelle d'un transect de lisière ; situation et contexte, cortège floristique, cotes élémentaires et cumulées, dessins attentifs de détails d'architecture significatifs, observations et enquêtes sur les opérations de conduite et d'entretien. Le 2e jour matin, mise au propre des relevés ; l'après-midi présentation mutuelle avec commentaires enseignants.
  • Postface « Lisière » (interfacée avec l'atelier 7). Mini-atelier très encadré (3 j. groupés avec sujet distribué d'avance) + petits cours entrelardés. Chaque élève produit tous les documents d'exécution (plans, coupes, détails, descriptifs...) nécessaires pour la plantation d'une lisière à dominante arbustive, ainsi qu'une simulation illustrée, en plan et en coupe, du développement végétal envisagé sur 15 ans, y compris préparation et protection du sol, actions de conduite et d'entretien. Correction collective (1/2 j.) : exposé par leurs auteurs des travaux choisis au cours de la correction individuelle de ces dossiers écrits ; commentaires pédagogiques.
 
 
 
 

Modalités pédagogiques



installer une lisière
 
 
 
 

Modalités d'évaluation

Les relevés de structure par groupe, notés et annotés, sont autant que possible rassemblés en un cahier de références au service de toute la classe. Les dossiers de postfacee individuels sont notés et annotés.