Répondre à une demande sociale réelle à travers l'APR

 
 


Dans le cadre de l'atelier pédagogique régional (APR), les étudiants accomplissent une mission d'étude et de recherche qui se situe le plus souvent en amont des actions de modification des espaces extérieurs. Leur reconnaissance paysagère débouche sur des orientations et des propositions concernant l'aménagement et la gestion de ces espaces ouverts.
Il ne s'agit pas tant de répondre à une commande réelle par un projet opérationnel que de mettre en œuvre un véritable partenariat pouvant faire l'objet d'un programme pluriannuel. Ainsi, l'ENSP a développé ces dernières années une étroite collaboration avec la région Provence-Alpes-Côte-d'Azur, le CEN1 Poitou-Charentes, la ville d'Uzerche ou encore Nantes Métropole.
La durée des APR, associée à la disponibilité des étudiants, facilite l'émergence de projets partagés, spécifiques aux lieux et aux acteurs concernés. Le travail produit en atelier peut d'ailleurs conduire le partenaire à adopter un point de vue différent sur sa demande, grâce à la prise en compte des paysages dans leur globalité.
Chaque année, une vingtaine d'ateliers pédagogiques régionaux sont ainsi proposés aux étudiants. L'APR est régi par une convention d'étude à caractère pédagogique passée entre l'ENSP et le partenaire. Elle précise les attendus et les objectifs, les phasages, les documents à remettre ainsi que le montage financier. Un calendrier détaille l'organisation de l'atelier entre octobre et début avril. L'ENSP est l'interlocuteur principal du partenaire. Afin de financer la mission confiée et une part du fonctionnement de la quatrième année, la contribution demandée aux partenaires s'élève à 35 000 € 2.
Cette dernière étape de la formation de Paysagiste DPLG est ambitieuse. L'ENSP la souhaite à la hauteur des responsabilités qu'auront les diplômés vis-à-vis des habitants et des usagers des territoires à aménager, dans le respect de la Convention européenne du paysage, adoptée par la France en 2006.


1. Conservatoire d'espaces naturels
2. Ce processus pédagogique ne relève pas de la TVA. La prise en charge de certains frais par le partenaire peut contribuer à abaisser ce forfait (logement, transports...).

 
 
 
 


Sortie du cadre