Travail personnel de fin d'études

 
 

Projet de paysage et d'aménagement du territoire

 
 
 
 

Coordinateur

 
 
 
 

Objectifs

  • Le TPFE permet aux étudiants de développer sur un territoire, les savoir-faire acquis pendant quatre ans de formation en paysage ainsi que les réflexions ou questionnements qui ont accompagné leur cursus pédagogique. Les étudiants sont mis en situation de montrer leurs capacités à reconnaître de manière sensible les potentialités des lieux, à développer leurs hypothèses ou postulats de travail, à argumenter et démontrer des propositions ou projets permettant d’inventer les qualités du terrain d’étude, et d’imaginer des réponses – ou alternatives - redonnant du sens et de la cohérence.
  • Une large place est attribuée à l’initiative, à la créativité, et aux positionnements personnels, mais également à la réflexion en équipe.
  • Enrichir la capacité de l’étudiant à maîtriser de façon pertinente et autonome les connaissances et les méthodes de travail acquises au cours de sa formation (conception, outils de projet, expression graphique, et écrite, allers et retours entre les échelles, etc. ).
  • Augmenter les capacités d’analyse critique, de synthèse et de conception de l’étudiant dans le cadre d’un projet de paysage sur un site réel.
  • Évaluer la qualité du travail de l’étudiant et son aptitude à présenter et à défendre des propositions au cours d’une soutenance publique.
 
 
 
 

Contenu

  • L'étudiant propose un sujet de TPFE en corrélation avec l'enseignement dispensé au sein de l'établissement d'accueil. Le sujet proposé doit conduire à une approche « projectuelle » sur un territoire d'étude clairement défini. L'étudiant s'appuie sur une recherche approfondie pour développer une problématique de projet.
  • Chaque TPFE est élaboré sous la direction d'un directeur d'études, accompagné par des moments pédagogiques collectifs (séminaires, colloques, enseignements pluridisciplinaires, pré-jurys, etc.) qui accélèrent la maturité du travail et vérifient les méthodes imaginées par l'étudiant.
  • Investigations approfondies sur le mode sensible, plastique (outils graphiques et écrits), géographique, écologique, économique, politique et culturel, etc.
  • Imagination et conception d'un projet de paysage en connivence avec les réalités du site d'étude.
 
 
 
 

Modalités pédagogiques

26 h de suivi personalisé, dont deux journées de « pré-jurys » organisées dans un cadre collectif en février et mai de chaque année
240 h environ de travail personnel.
 
 
 
 

Modalités d'évaluation

  • Élaboration et production de documents écrits et graphiques traduisant les investigations et les propositions ;
  • Soutenance individuelle devant un jury final (session début juillet)