Carnet de bord du Potager du Roi - lundi 15 juin 2020

 
 

Par Antoine Jacobsohn, Adjoint au Directeur en charge du Potager du Roi

Groseilles2020-1

Les légumes apprécient ou non les effets de la météo qui perdurent. Les températures ont chuté dans la nuit du 3 au 4 juin et la moyenne est même restée en-dessous de 15°C pendant une dizaine de jours. Les carottes, les fèves, les petits pois, les radis, les différentes salades s'en donnent à coeur joie, surtout avec les quelques petites pluies que nous avons eues (20 mm sur les premiers quinze jours de juin). Les pommes de terre semblent un tant soit peu indifférentes. Les courges et autres cucurbitacées en profitent pour développer leurs feuilles mais n'apprécient guère, tandis que les aubergines, les poivrons et les tomates souffrent... quand ils ne sont pas sous abris (comme nos tunnels).
 
 
 
 

À admirer

  • Nos petits fruits rouges. Sur la terrasse du Saint Louis (au-dessus du parking), dans la haie fruitière mixte du 5e des Onze, ainsi qu'au sud du Grand Carré (mais exposé au nord) ou sur la rampe du Levant (à l'ouest du Grand Carré mais exposé à l'est), les groseilliers à maquereau (Ribes uva-crispa) apprécient la fraîcheur des nuits. Il est utile de faire remarquer que leurs épines empêchent beaucoup d'oiseaux (et d'autres) de venir s'en délecter ; tandis que les groseilliers à grappes (Ribes rubrum) qui les côtoient se font piquer leurs fruits un à un par les oiseaux. Nous devons nous dépêcher de les récolter.

    Les cassissiers (Ribes nigrum) développent leurs arômes (avez-vous déjà remarqué que leurs feuilles ont le même parfum puissant que les fruits?) mais ne sont pas encore mûrs. Encore un peu de patience pour découvrir nos cassis blancs (toujours Ribes nigrum).
 
 
 
 
Groseilles2020-3
Groseilles2020-1bis
Groseilles2020-2
 
 
 
 
  • Les moutons font un bon travail au jardin Duhamel du Monceau ; c'est à la fois à voir et un travail un cours. C'est tout aussi le cas pour les poules au 2e des Onze. Gérées par l'association Picorama, les volailles entretiennent (tout au moins partiellement) l'espace du poulailler (elles grattent, mangent et empêchent ainsi un certain enherbement). Aussi, elles mangent des déchets et nous offrent du guano... et des oeufs (en retour).
 
 
 
 
Poules2020-2
Poules2020-1
 
 
 
 
  • Une luzernière. Au jardin du Breuil, côté nord, une luzernière a été semée. La luzerne (Médicago sativa) est une plante pérenne, fixatrice d'azote et avec des racines puissantes et profondes. C'est la dernière phase de remise en état du sol de cette parcelle avant replantation d'arbres fruitiers. Il est possible d'observer des plantes de luzernes "matures" sous les pommiers du côté sud du jardin du Breuil et ailleurs dans le Potager.
 
 
 
 
Luzerne2020-1
Luzerne2020-2
 
 
 
 
  • Les fruits sont en plein développement. Les promesses de belles récoltes sont visibles. La phénologie des arbres fruitiers est l'étude de leurs cycles annuels. Ce travail d'observation et de suivi est essentiel pour prévoir les différentes interventions de taille et autres soins, comme par exemple l'apport d'un amendement ou d'engrais organiques.
 
 
 
 


Pommes2020
 
 
 
 

Travaux en cours

  • Prendre soin des arbres fruitiers avec un grelinage et un binage suivi d'un terreautage. Le grelinage est l'action d'aérer le sol et casser les galeries des rongeurs. Le binage (fait avec une binette électrique) est fait pour ralentir les plantes adventices et briser l'évapotranspiration par capillarité. Le terreautage, c'est l'application d'une couche de terreau qui contribue à la conservation de l'humidité du sol et le nourrit, participe au ralentissement des plantes adventices, ainsi qu'au dessin ou rythme visuel du jardin.
 
 
 
 
  • Les récoltes sont maintenant une activité constante quel que soit le temps qu'il fait. Avec le déconfinement, nous continuons de fournir l'association le Comptoir du Potager et nous avons repris les marchés du samedi matin. L'estragon est une des plantes qui profite bien du temps frais que nous avons apprécié et nos clients aussi.
 
 
 
 
Recolte2020-1
Recolte2020-4
 
 
 
 


Recolte2020-2


Recolte2020-3
 
 
 
 
  • Après un important travail d'étude et de planification, c'est le moment des devis pour les matériaux et pour l'installation d'un système d'irrigation dans certains espaces. Les discussions et les prises de contact sont également en cours pour les matériaux nécessaires à un essai sur les différents substrats de culture.


Bassin2020
 
 
 
 
Photos : J. Provost. Ecole nationale supérieure de paysage, 2020.