Deux ânesses et une brebis entrent en action dans les démarches agro-écologiques de l'École nationale supérieure de paysage - Potager du Roi

10 mars 2016

 
 

« Ne va avec un âne, que si tu as quelque chose à porter »


Bien qu'en ce 21e siècle, les jardiniers ont de quoi faire en terme d'outils et de machines en tous genres, voici que leur vient une idée. Celle de travailler avec des ânes comme moyen d'être encore plus respectueux et proche du vivant.

Depuis le 24 janvier 2016, l'École nationale supérieure de Versailles a le plaisir d'accueillir sur le Potager du Roi, deux ânesses fidèlement accompagnées de leur amie de toujours, une brebis, joliment prénommée « Clochette ». Une fée de la tonte probablement...

Grâce au partenariat entre l'ENSP et Sylvie Rey, la propriétaire des animaux, les jardiniers du Potager du Roi, vont pouvoir s'essayer à la traction animale et à l'entretien de l'espace avec des nouveaux jardiniers auxiliaires. Leurs prédécesseurs avaient déjà exercé leur métier en s'appuyant sur la bonne entente et la compréhension entre l'homme et l'animal. Réintroduire la traction animale dans un espace très contraint comme le Potager du Roi, est une expérience qui vise une conduite écologique et économiquement adapté des cultures.

Désirée et Naïa sont deux ânesses de 9 et 20 ans déjà habituées au travail du sol à l'aide d'une Kassine. Elles vont pouvoir continuer d'exercer leur habileté de « jardiniers auxiliaires » et ainsi contribuer à l'entretien du jardin en cohérence avec les démarches agro-écologiques du Potager du Roi.
Entre travaux aux pieds des arbres, arrachage des pommes de terre ou « tonte », les deux jardiniers référents, Mathias et Julie, ont de quoi occuper les deux équidés.

Les visiteurs de la semaine, pourront avoir l'occasion d'observer des « nouvelles » techniques de travail et les visiteurs du week-end, pourront peut-être bénéficier d'un tour en calèche ou bien à dos d'ânes pour un autre type de promenade à travers le jardin.

 
 
 
 


Anesse 1


Anesse 2


Brebis