L’Université des sciences et pratiques gastronomiques est lancée

24 juin 2019

 
 

Le mardi 11 juin dernier, l'Université des sciences et pratiques gastronomiques (USPG) a tenu sa première conférence de presse. Le contexte du changement climatique, les nouvelles attentes sociétales qui modifient les comportements alimentaires, les modèles économiques de production et de consommation alimentaires qui ont des difficultés à voir le jour, un métier de cuisinier qui a des grandes difficultés à attirer des praticiens et un système de formation qui peine à répondre à ces changements, ... font partie des nombreux sujets abordés à cette occasion.

En réponse, l'USPG proposera une formation initiale de 2 ans, accessible après le baccalauréat, qui débouchera sur une certification professionnelle. Un diplôme universitaire « Chef de projet alimentation durable » sera également créé en partenariat avec l'Université de Nice Côte d'Azur et la ville de Mouans-Sartoux. Plusieurs modules courts de cinq jours seront proposés par le département de la formation continue. Un département entier sera dédié à la restauration collective et sociale (véritable valorisation des chefs exerçant dans ce milieu, si importants mais si peu connus). L'accompagnement des étudiants sur les enjeux de la création d'entreprise et de l'insertion professionnelle fait partie des axes forts de travail. Enfin, l'Université aura un plateau technique et un « bistro-resto ».

Le président de la Région Bretagne, Loig Chesnais-Girard, a donné son soutien décisif au projet : « De par son histoire, sa capacité à innover et à s'adapter, l'agriculture bretonne a le potentiel pour répondre, non seulement aux défis environnementaux mais aussi aux attentes nouvelles des consommateurs. Et parce que le « bien manger » passe par « les recettes du bien manger », je sais que le projet de cette Université est créateur d'une nouvelle dynamique qui fera référence et deviendra un lieu de formation et d'apprentissage important et nécessaire ».

L'USPG s'installe sur le site de l'ancien lycée Jean-Moulin, qui appartient au Conseil régional, à Plouhinec. Situé au Cap Sizun, près de la pointe du Raz, à proximité de la criée de Poulgoazec, de maraîchers, d'éleveurs, de ligneurs et d'un flux de plus de 500 000 visiteurs, c'est un environnement hors du commun pour s'immerger dans un métier qui a besoin de faire alliance avec d'autres professionnels. Le maire de la commune déclare avec fierté : « c'est au bout du monde que tout commence ».

L'USPG est dirigée par Xavier Hamon. Co-président de l'Alliance Slow Food des Cuisiniers, Xavier Hamon est un chef, devenu entrepreneur et pédagogue, engagé dans la défense de son métier ainsi que de tous les métiers de l'alimentation. Œuvrant en faveur de la biodiversité et des ressources locales, il a très récemment co-dirigé un ouvrage consacré au métier d'artisan semencier, intitulé Graines d'une Bretagne d'avenir (chez Locus Solus, 2019).

Une rencontre a été organisée le 7 janvier dernier entre Vincent Piveteau, directeur de l'ENSP, et Xavier Hamon, pour discuter des collaborations possibles entre l'USPG et l'ENSP, qui pourraient notamment impliquer son site historique, le Potager du Roi.