Nids et cocons

22 juin 2022

 
 

Du 2 juillet au 28 août

Dans le cadre de « Jardins ouverts », événement organisé par la région Île-de-France, l'École nationale supérieure de paysage a le plaisir d'accueillir des œuvres de l'artiste plasticienne Frédérique Petit. Du 2 juillet au 28 août, vous pourrez les découvrir au Potager du Roi.
 
 
 
 
Fr__d__rique_Petit_Charry_Potager_du_Roi__6__siteinternet

Nids. Photo : Frédérique Petit

Du tissage à la tapisserie, de la broderie au tressage, la plasticienne Frédérique Petit a exploré des matières et des univers très différents qui font d'elle une artiste inclassable. Cet enchaînement de techniques successives l'a conduite à un travail de sculpture en fil de métal. Une attirance pour le monumental l'a ensuite poussée à troquer par intermittence le fil de soie et le fil de métal pour le fer à béton et le poste à souder, afin de construire, à partir de 2013, des grands nids, des huttes, des cocons qui interrogent par leur dureté la fragilité et la beauté de la nature à l'état brut. 

 
 
 
 
Fr__d__rique_Petit_Charry_Potager_du_Roi__4__siteinternet

Cocons. Photo : Frédérique Petit

« Les nids sont comme des broderies en trois dimensions qui se déclinent à travers une variété d'entrelacements dont la fantaisie et les combinaisons semblent inépuisables. Il en émane une impression de fragilité et de finesse et ce, malgré la rudesse du fer à béton. » selon Frédérique Petit.

Qu'il s'agisse de nids ou de cocons, le travail de cette artiste interroge les frontières entre contenant et contenu, visible et invisible. Exposer nids et cocons habituellement invisibles à cette échelle dans le règne animal revient à interroger l'expression d'un vivant figé dans la matière, tout en soulignant la proximité des processus naturel et artistique.

Présentes dans des collections publiques et de nombreuses collections privées, ses œuvres ont fait l'objet d'achat du Fonds national d'art contemporain et de la Présidence de la République.