Vallées habitées dans l'Eure

 
 

Résumé

L'évolution des paysages eurois est fortement liée d'abord aux mutations économiques qu'a connu le département puis au processus de périurbanisation produit par les grandes agglomérations de Paris, Rouen et Le Havre. Cette périurbanisation difficilement maîtrisable a impacté en premier lieu les communes accessibles et bien desservies des plateaux agricoles. Dans le même temps, le développement des bourgs de vallées a été stoppé par une désindustrialisation que l'économie résidentielle n'a pas relayée. En l'absence d'alternatives économiques fiables, la population a maintenant désinvesti ces lieux et les actions de protection et de renaturation ne suffisent pas à recréer l'attractivité d'un paysage réellement habité et entretenu par des acteurs locaux.

État d'avancement du programme : démarrage septembre 2016-juillet 2019.

Partenaires :
  • des professionnels du CD27, de la DDTM27, de l'EPFN, de la CDC, d'ALEC27, de la Chambre d'Agriculture, de l'association Terre de Liens, de la DREAL, du Cerema,
  • les chercheurs des écoles d'architecture de Rouen, d'agriculture de Beauvais et de paysage de Versailles,
  • Bertrand HERVIEU, Sociologue, ancien directeur de recherche au CNRS, ancien inspecteur général de l'agriculture.
 
 
 
 

Chercheur du LAREP impliqué

M. Patrick  Moquay