CAMPUS Penser le campus par le paysage

 
 

Étude financée par le PUCA (Plan Urbanisme Construction Architecture).

Convention n° 2200444863 (D1103) passée entre le Ministère de l'Écologie, du Développement durable et de l'Énergie et l'École nationale supérieure de paysage de Versailles.
 
 
 
 

Chercheurs du LAREP impliqués

 
 
 
 
Assistées de Caroline Alder et Angèle Denoyelle.
 
 
 
 

Résumé du programme

Cette étude propose d'aborder le campus par sa dimension paysagère. Il s'agit donc non seulement de rappeler historiquement et d'étudier le rôle du paysage dans et hors des campus, mais surtout d'appliquer aux campus, existants ou à réhabiliter, une méthode de lecture de l'espace propre aux paysagistes. Pour cela, l'attention est portée avant tout sur les espaces ouverts et la relation qu'ils entretiennent avec les bâtiments, le tout en ayant une approche transversale, multiscalaire. Cette approche est fondée sur trois échelles, à la fois distinctes et articulées entre-elles : celle du territoire et de l'implantation dans un site particulier, celle du quartier, où le bâti et les marges contribuent à structurer les espaces ouverts et enfin celle de la pratique de ces espaces, de leurs qualités à l'échelle de la perception et du corps. Le corpus étudié (13 études de cas) est un échantillon représentatif des différents moments importants de la politique des campus en France et des différentes situations urbaine.
 
 
 
 
État d'avancement : première phase du programme achevée en décembre 2012.
 
 
 
 
logo LAREP