Terres en ville

 
 

Chercheur du LAREP impliqué

 
 
 
 

Résumé du programme

Depuis plus de dix ans, l'association Terres en Villes rassemble les différents acteurs concernés par l'aménagement des régions urbaines en relation avec leur agriculture. Vingt-sept des principales aires urbaines françaises (dont la région Île-de-France) sont aujourd'hui regroupées au sein de cette association, chacune étant représentée de façon paritaire par l'intercommunalité et par la chambre d'agriculture.

Les rencontres Terres en Villes ne font pas partie des activités du LAREP proprement dites. En les organisant cette année à l'ENSP, l'objectif était de faire se rencontrer les paysagistes professionnels et les acteurs politiques de TEV.

Le séminaire organisé chaque année est l'occasion de partager les expériences réalisées par les villes adhérentes, ou par d'autres aires urbaines françaises ou étrangères, et de les confronter au regard des praticiens, des élus, des chercheurs et des acteurs de la société civile. Celui du 11-12 décembre 2012, co-organisé par l'école du paysage de Versailles, était centré sur le rôle des paysagistes dans les projets urbains impliquant la volonté d'une co-construction territoriale entre la ville et l'agriculture. Il a eu lieu à l'ENSP.

Les territoires d'interface, soumis à des extensions urbaines dont la mise en projet est le plus souvent déficiente, sont en effet particulièrement propices à une réflexion paysagiste du fait qu'ils ne relèvent intégralement ni de la compétence des urbanistes ni de celle des agronomes.

Le regard et l'expérience des professionnels du paysage étaient donc attendus par tous ceux qui s'intéressent aux projets articulant la ville et son agriculture, que ce soit dans la perspective d'une meilleure gestion environnementale des régions urbaines, d'une amélioration de la qualité du cadre de vie, ou de la réponse à de nouvelles attentes alimentaires.

Tous ces aspects intéressent particulièrement les acteurs du réseau Terres en Villes, qui ont déjà eu l'occasion d'apprécier la pertinence du regard paysagiste en recevant Michel Corajoud, lors des Rencontres nationales de Rennes, en novembre 2010.